Votre panier est vide  Votre compte

oiseau : observatoire participatif

3 étapes pour participer :

1) S'inscrire : sur le site de l’observatoire des oiseaux des jardins, cliquez sur « J’aimerais participer » puis choisissez votre département dans la liste déroulante. Complétez le formulaire  et validez. Une fois inscrit, vous recevrez votre mot de passe par email. 

2) Créer un jardin : rubrique "Participer / Ajouter un jardin" ce doit être une espace défini, bien délimité, sur lequel vous allez compter les oiseaux : votre jardin privatif, un square, une partie bien délimitée d'un grand parc public, votre balcon ; vous le localisez sur une image aérienne, lui donnez un nom, puis vous complétez la description du jardin ; 

3) Transmettre des observations : rubrique "Participer / Transmettre les observations de mon jardin" ; saisissez une date, un créneau horaire (heure de début et heure de fin de la période d'observation), et le nombre d'individus observés pour chaque espèce ; soit vous tapez un nouveau nombre dans la case du comptage, soit vous cliquez sur le dessin de l'oiseau, un clic incrémente le compteur d'une unité. Quand vous avez fini de renseigner les compteurs, validez votre saisie. Il s'agit de compter les oiseaux qui utilisent le jardin, par exemple pour s'alimenter, se cacher, se nourrir, se reproduire... mais pas ceux qui le survolent sans s'y arrêter.

Comment compter ? Vous retiendrez le nombre maximal d'individus de chaque espèce observés durant le créneau horaire reporté. Il ne faut pas compter plusieurs fois le même individu s'il se déplace ou fait des aller-retours. Le créneau horaire permettra d'avoir une estimation de la pression d'observation.

Quoi compter?  Comptez uniquement les oiseaux posés dans votre jardin et non ceux le survolant, ni ceux observés dans le jardin du voisin! Quelques exceptions à cette règle pour les insectivores et les rapaces chassant au-dessus du jardin : hirondelles, martinets, épervier... Vous pouvez noter ces espèces si vous les observez en train de chasser sur votre lieu d'observation.

Pourquoi compter ? Pour aider les scientifiques à comprendre quand et pourquoi les oiseaux visitent les jardins. Les migrateurs reviennent-ils plus tôt quand le printemps est précoce ? Les oiseaux granivores viennent-ils plus aux mangeoires dans les jardins proches des plaines agricoles où les graines sauvages manqueraient en hiver ? Comment les aménagements urbains agissent sur la capacité des oiseaux à vivre en ville ? Autant de questions qui auront des réponses grâce à vos contributions !